Les actualités des coquelicots en Franche-Comté

Préparatifs du rassemblement régional du vendredi 1 novembre

A Besançon les coquelicots préparent activement la marche funèbre du vendredi 1 novembre prochain ! Et vous, vos gerbes de fleurs elles se préparent ? Vous êtes nombreux à avoir répondu favorablement à notre invitation : Pelousey, Valdahon, Melisey, Belfort, Saint Claude, Dole, Trésilley, Marnay, Foucherans, Tarcenay, Ornans, Merey sous Montrond, (Saint Loup à confirmer). N'oubliez pas d'apporter de quoi partager un petit casse croûte avant de repartir, nous avons réservé une salle pour se retrouver après la marche !

Annulation de la troisième campagne de dosage de GLYPHOSATE dans les urines

C'est la rançon du succès ! Il y a tellement de plaintes déposées et de dosage en cours au niveau national que la campagne doit être momentanément suspendue pour laisser aux avocats le temps de monter les dossiers et aux tribunaux de les traiter. L'association campagne glyphosate 25 a donc décidé d'annuler le prélèvement prévu le 16 novembre et pour le moment de focaliser toute notre communication sur les prélèvements réalisés au printemps ! Nous sommes désolés pour ce contre temps mais nous ne pouvions concevoir de vous laisser engager des frais sans la certitude que les dossiers pourraient être traités ! Restons mobilisés par ailleurs pour l'interdiction de tous les pesticides avec les coquelicots et les autres mobilisations à l'oeuvre sur le sujet !

Rencontre en visio avec Fabrice NICOLINO à Besançon !

Fabrice Nicolino, président de l'Appel des coquelicots, en direct de Bretagne, et Nicolas Girod porte parole de la confédération paysanne vont échanger pour la première fois sur les collaborations possibles pour une transition agricole réussie. Venez débattre avec eux et ouvrons ensemble des perspectives pour cette deuxième année de mobilisation de l'Appel des coquelicots !

             RDV vendredi 18 octobre à 20 h

    A L'arsenal dans les locaux HOP HOP HOP 
              Salle du grand labo

A Besançon le vendredi 1 novembre 2019 Marche funèbre des coquelicots franc comtois

C'est confirmé le treizième rassemblement des coquelicots en ce triste jour de Toussaint sera régional et une dizaine de groupes locaux viendra se joindre aux coquelicots de Besançon pour participer à une marche funèbre et une cérémonie symbolique devant la préfecture pour célébrer les victimes d'un modèle agricole mortifère sous la coupe du monde de l'agrochimie.

Mélisey, Trésilley, Trépot, Foucherans, Tarcenay, Ornans, Merey, Dole, Valdahon et peut-être d'autres en attente de confirmation feront la route pour nous rejoindre ! Et Belfort qui vient de nous confirmer sa venue !

Si vous aussi vous souhaitez participer, écrivez à coquelicots.besancon@gmail.com

RDV à 18 h 30 place du 8 septembre pour le départ en fanfare du cortège !

vendredi 1 novembre à Besançon INVITATION à une marche JOYEUSE et FUNÈBRE

A l’occasion de la Toussaint, le mouvement des Coquelicots franc comtois et Campagne Glyphosate 25 appellent la population à se rassembler pour commémorer toutes les victimes de la « Thanato-chimie » Au son d’une musique joyeuse et funèbre, nous défilerons derrière un cercueil de pesticides, habillés de noir, portant notre coquelicot, ou déguisés selon notre humeur et nous déposerons des gerbes de Coquelicots au nom de chaque groupe local présent devant la préfecture pour honorer les victimes de l’industrie chimique. La ribambelle de plus en plus joyeuse traversera la rue, rejoindra la mairie, sa place des droits de l’homme afin de demander au maire de Besançon de rejoindre les maires courageux qui interdisent les pesticides sur leur commune.

Si votre groupe local est prêt à participer, écrivez nous à coquelicots.besancon@gmail.com

AU NOM DE LA TERRE : Projection débat en avant première le 23 septembre

Lundi 23 septembre à 20 h 30 ,au cinéma Victor Hugo rue Gambetta à Besançon, projection en avant première du film Au nom de la terre réalisé par Edouard Bergeon. On n'y parlera pas d'agriculture biologique mais de détresse d'agriculteurs dans une évolution toujours plus industrielle de leur métier , poussés par les entreprises d'agro-alimentaire à produire plus. C'est l'histoire de la famille du réalisateur. La projection sera suivie d'un échange avec les représentants de Solidarité paysans qui accompagnent les agriculteurs en difficultés qui s'isolent très souvent face à leurs problèmes. C'est Guillaume Canet qui joue le rôle de l'agriculteur et le grand-père est joué par Rufus