Le premier vendredi de chaque mois nous nous retrouvons devant les mairies de chaque ville, avec musique, apéro, vitalité, belles idées, et projets d’actions pour faire vivre l’Appel des coquelicots.

Chaque mois soyons plus nombreux avec l'objectif de réunir
5 millions de personnes en 2020 !

Nous rejoindre en Franche-Comté

Besançon (25)

Correspondante : Emmanuelle Mercier

Avanne (25)

Correspondante : Jacqueline Poux

Valdahon (25)

Correspondant : Patrick

Trépot (25)

Correspondante : Christine Grandjean

Pelousey (25)

Correspondante : Laurence Jeanguyot

Mélisey (70)

Correspondante : Sylvie Claudel

Saint Loup (70)

Correspondante : Sonia Schwartzler

Vesoul (70)

Correspondante : Odilon Semprey

Champlitte (70)

Correspondant : Aymeric Borie

BELFORT (90)

Correspondante : Emmanuelle Schuster

Nans Sous Sainte Anne (25)

Correspondant : Alain Solviche

Dole (39)

Correspondante : Véronique Besançon

MORTEAU (25)

Correspondante : Taine Shona

Les jeunes coquelicots

Jeunes et climat

De jeunes collégiens, lycéens et étudiants sont engagés dans le mouvement des coquelicots depuis octobre.

Le lien s’est fait naturellement avec les marches pour le climat et les grèves climatiques de la jeunesse d’Europe et de Besançon !

Glyphosate 25

Pisseurs de glyphosate

Quelques signataires de Besançon ont créé l’association Campagne glyphosate 25 pour permettre aux citoyens volontaires de faire un dosage de leur taux de Glyphosate dans les urines et de participer à l’action juridique engagée contre les responsables de cet empoisonnement.

Plus de 100 personnes se sont déjà engagées dans cette action !

Si vous souhaitez des informations ou participer à la campagne écrivez à campagne.glyphosate25@gmail.com.

Un stand coquelicots pour cette conférence !
28/08/2019

Actualités

Vigilance : L'Etat lance une consultation publique sur les zones d'épandage de pesticides !

Après la victoire de l'annulation de l'arrêté de mai 2017 sur l'encadrement de l'utilisation des pesticides les ONG restent très mobilisées et proposent une participation vigilante, exigeante et circonspecte à la consultation lancée par le gouvernement ! Cette consultation publique concerne la protection des populations face à l'épandage des pesticides ! Plusieurs points sont soumis à l'avis des citoyens. Les coquelicots réagissent vivement à cette consultation et vous invite à vous positionner ! Vous pouvez vous inspirer des propositions publiées sur le site de Générations futures ou d'autres ou rédiger vos propres commentaires. Pour cela plusieurs liens à votre dispositions et une seule adresse pour participer :

Le revers de notre assiette

Nous avons reçu en juillet la synthèse de l'étude accompagnée faite par Solafro avec des chercheurs de l'INSERM et de l'INRA sur les liens entre agriculture, alimentation, sabte et émissions de gaz à effet de serre. C'est passionnant et nous fait dire que nous sommes dans la bonne ligne sur tous les tableaux. Ces études viennent contredire beaucoup d'argument amenés par les détracteurs de l'agriculture biologique .

Didier Maillotte sera au prochain rassemblement à Besançon pour vous présenter les enjeux de ce rapport !

Conférence de Francois veillerette à Morteau Des volontaires pour un stand coquelicots ?

Pesticides,santé, environnement et enjeux politiques. Vendredi 13 septembre à 20 h salle des fêtes à Morteau. Si vous êtes partants pour participer à un stand coquelicots pendant la conférence merci de nous envoyer un mail à coquelicots.besancon@gmail.com

Les coquelicots de Saint Loup soutiennent le maire de Langouët

Coquelicot quand tu nous tiens... Alors que nous étions en vacances en Bretagne, ce jeudi 22 août, nous avons décidé d'aller soutenir Daniel Cueff, maire de Langouët, lors de sa convocation au tribunal administratif de Rennes. Être là où l'histoire se joue... quelle joie de voir tant de monde, nous étions plus de 700 dont beaucoup de Coquelicots, sur les pancartes, les banderoles, les chapeaux, les boutonnières... Tour à tour, devant le tribunal, pendant que ce maire courageux défendait son arrêté visant à protéger ses administrés, plusieurs personnes sont intervenues pour déclamer leur encouragement et leur soutien à Daniel, leur volonté de dire non aux pesticides donnant ainsi un espoir de changement... Certains expliquent leur quotidien d'agriculteur bio, leurs difficultés aussi. Une maman qui a accompagné 5 ados déterminés, venus de Lorient à vélo, soit 211 km, pour démontrer à Daniel Cueff qu'il ne se bat pas seul, elle a été très émouvante. C'est avec impatience que nous attendons tous le délibéré prévu semaine prochaine."

Nos soutiens

Associations

Relais

  • Biocoop
  • Restaurant Chez Gloria
  • Nature et découvertes
  • "Chez Nathalie" Épicerie de quartier
  • SPIRALE Bijoux, vêtements, artisanat, rue du lycée, Besançon

Soutenez-nous, signez l'appel national !